ASSOCIATION CO&XISTER

Pour des liens égalitaires interespèces

L’association Co&xister, créée en 2018 par Virginia Markus et Pierrick Destraz, a pour mission d’accompagner les humain-e-s et les animaux dans l’apprentissage d’une cohabitation respectueuse des besoins de chacun-e. Elle a pour but de mettre en œuvre les valeurs antispécistes et écologistes de façon concrète et pratique, dans une optique de convergence des luttes sociales. Montrant ainsi que la coexistence interespèces est non seulement possible, elle est même nécessaire et salvatrice pour l'ensemble des êtres vivants !

Nous-Virginia
3V6A6886
Accueil4
26-_79A7388
20-_79A7264
Accueil13-2

COMMENT NOUS AIDER

Contribuer à la coexistence

Vous proposer comme famille d'accueil ou d'adoption, proposer vos services en thérapie pour les animaux, participer à la vente de nos articles dans votre magasin/restaurant, nous offrir des bons de nourriture pour animaux, parrainer un animal, tout autant de possibilités pour contribuer à notre mission !

Pour toute question ou suggestion, écrivez-nous à info@asso-coexister.ch

Accueillir à court ou long terme un animal ayant échappé à la maltraitance ou à l'abattoir

Tishuwa.jpeg
IMG_0328_edited.jpg

Soutenir financièrement les soins et l'alimentation d'un animal sauvé dont l'histoire vous touche particulièrement.

Faites connaissance avec eux ici !

Offrir vos services de soins spécifiques aux animaux (ostéopathie, naturopathie, acupuncture,...) comme le font plusieurs de nos partenaires

IMG_6959.jpeg
photo-1530009078773-9bf8a2f270c6.jpg

SOUTIEN FINANCIER

Nous aider à couvrir les frais mensuels d'entretien des animaux sauvés et à mettre en oeuvre notre mission

Faire un don :

Association "Coexister"
Banque Alternative Suisse - Lausanne
IBAN : CH15 0839 0035 4022 1000 4

twint.jpg

"En ce qui concerne la question animale, oui, la science nous a donné une grande leçon d'humilité en nous montrant par exemple que les animaux ont une conscience. Il y a même eu une déclaration solennelle de biologistes et de spécialistes de neurosciences cognitives réunis lors d'un colloque à Cambridge en 2012 l'exprimant très clairement. Mais fallait-il attendre les années 2000 et les progrès des neurosciences et de l'imagerie médicale pour en arriver à cette conclusion ? Trente secondes en tête à tête avec un chien ou un rat suffisent à le comprendre."

Aurélien Barrau

CONTACTEZ-NOUS !

  • facebook
  • instagram
Contactez.jpg